Le Pôle culturel de la Communauté de communes du canton de Ducey

Le Pôle culturel de la communauté de communes du canton de Ducey est un bâtiment ancien qui abrite aujourd’hui de nombreux acteurs sociaux culturels. Construit vers 1847, il va s’adapter aux divers besoins de la population locale et va ainsi être intégré dans l’histoire de la commune.

Le Couvent des Trinitaires 1847 – 1904

Ce bâtiment a été édifié par la communauté des Trinitaires, une congrégation religieuse de Saint-James. Dès 1845, cette dernière cherche à fonder un nouvel établissement à Ducey avec le sutien du Chanoine GOURNEL, curé de Ducey et originaire de St James.

Six sœurs s’installent en 1847 et forment la communauté : Sœur Saint Bruno, Sœur Ambroise, Sœur Dorothée, Sœur Saint Louis de Gonzague, sœur Françoise et Sœur St Joseph. Le Père MAUDUIT devient Aumônier des Trinitaires. Les œuvres poursuivies sont la vie contemplative, l’instruction des jeunes filles et l’assistance des malades à domicile.

Le couvent, construit en argile et en chaume, n’attirait ni les élèves, ni les postulantes. La construction d’une chapelle, ajoutée aux bâtiments en 1850, est prise en charge par le diocèse.

DSCN5299

Le 1er mai 1850, la supérieure de la communauté de Ducey obtient l’autorisation d’ouvrir un pensionnat de jeunes filles pauvres pour donner l’éducation à celles-ci. L’instruction des filles est assurée par les religieuses moyennant rétributions financières. En 1871, elles ont l’autorisation d’avoir leur propre cimetière dans l’enceinte de la communauté. Une nouvelle construction du couvent en dur est entamée trois ans plus tard.

En 1896, on dénombre 21 sœurs vivant dans le couvent. La mère supérieure, Françoise HALLAIS, âgée de 75 ans a, sous sa direction, quatre institutrices religieuses, une concierge, une cuisinière, une jardinière, deux couturières, une repasseuse, deux brodeuses et une tricoteuse. Les autres sœurs occupent divers postes tandis que certaines terminent leurs vieux jours au couvent.

Quatre plus tard, on dénombre 30 Trinitaires. L’établissement reçoit 99 élèves : 39 externes, 30 demi-pensionnaires et 30 pensionnaires. Les pensionnaires payent entre 7 et 33 frs par mois. A cette époque, il n’existe pas d’école publique à Ducey. L’enseignement est assuré par 2 écoles congréganistes qui reçoivent 151 élèves.

Le 14 avril 1904 marque le départ des sœurs. Elles sont remplacées par une Directrice Melle HERBIN de Coulouvray (Carmélite séculière) et 3 Institutrices laïques.  Mr. GAUCHET, un habitant de Ducey rachète l’Immeuble des Trinitaires en 1916.

Le couvent devient en 1916 : l’Ecole Sainte Marie 1906 avec le transfert de l’Abbaye Blanche de Mortain 

Le 13 Décembre 1906 est marqué par l’arrivée du Petit Séminaire de l’Abbaye Blanche de Mortain à Ducey.  Après d’importants travaux de remise en état, l’Etablissement prend le nom d’Ecole Sainte-Marie et ouvre ses portes le 22 avril 1907 dans l’ancien couvent des Trinitaires. L’enseignement est dispensé aux garçons, de la sixième au Bac ; la Philo est transférée à St Lô. La chapelle de l’école est réservée à la formation spirituelle des jeunes gens se destinant au sacerdoce et devient avec l’ensemble des bâtiments, l’école apostolique.

En 1913, l‘Ecole Sainte-Marie est transférée à Avranches dans des bâtiments neufs, dominant la Baie du Mont Saint Michel et prend le nom d’Institut Notre-Dame.

Hôpital Militaire : Ambulance belge 120 : 1914-1919

L’ex établissement des Trinitaires étant inoccupé au moment du conflit, il est réquisitionné, et une Ambulance franco-belge vient s’y installer. Elle accueille en convalescence des soldats blessés.  Un aumônier y est nommé. En plus de cette mission, l’Aumônier rend de nombreux services à la paroisse de Ducey dont les vicaires sont mobilisés.

Expo_2014_file2472

Groupe de soldats blessés.

Expo_2014_hopital-120-equipe-medicale

L’équipe soignante.

L’équipe soignante.

 Pour en savoir plus, lire l’article sur l’Hôpital 120.

En 1921, un Monument est érigé au cimetière de Ducey pour les soldats décédés dans cet Hôpital.

Orphelinat 1919- 1947

La grande guerre a laissé de très nombreux orphelins. L’évêché reprend possession de l’établissement pour le restructurer en orphelinat tenu par des religieuses de St Sauveur le Vicomte. Plusieurs dizaines de jeunes garçons vont passer dans l’orphelinat baptisé Saint-Joseph de 1917 à 1947.

Orphelinat St Joseph 2

03-Orphelinat-Ducey-Vers-1930-Edit

 Pour en savoir plus sur l’orphelinat, lire l’article : Les souvenirs d’Albert BULARD à l’orphelinat Saint-Joseph de Ducey.

 

1939-1945

L’immeuble va connaître à nouveau une destination militaire  en servant de casernement aux troupes allemandes sous l’occupation. Mais à partir de 1943, les bâtiments accueillent les Orphelins de Tamerville qui doivent quitter la zone interdite où ils se trouvaient ; ils sont accompagnés de leurs éducateurs et de leurs enseignants.

En 1947, l’orphelinat quitte Ducey. Certains orphelins partent à l’Orphelinat de Vaudrimesnil.

Ecole Apostolique / Séminaire Saint – Michel 1947-1961

 Le diocèse de Coutances récupère l’ensemble immobilier  pour y créer un petit séminaire pour vocations tardives en 1947. L’Ecole Apostolique s’installe en septembre et devient plus tard le  Séminaire Saint Michel. Les locaux sont vétustes et mal adaptés. Des travaux sont alors engagés pour envisager l’installation définitive du séminaire à Ducey.

Faute d’effectifs, en Janvier 1961, la décision est prise : le Séminaire Saint Michel fermera à la fin de la période scolaire de Juin 1961 et rejoindra Coutances lieu qu’elle occupait avant les évènements des années de guerre 1939-1945. Les bâtiments sont rachetés par la municipalité de Ducey en 1961.

Vue aérienne des années 1960.

Acquisition de l’ensemble des locaux en Juillet 1961 par la Commune de Ducey

La commune de Ducey cédera par la suite, lors de sa séance du 20 novembre 1964 l’ensemble de tous les bâtiments, cours, jardins de l’ex-séminaire à Vocations Multiples au Syndicat du Canton de Ducey( SIVOM) pour le Franc symbolique.

Usine Charmosyne 1962 – 1964

Le 7 Novembre 1962, Mr  Jean-Claude BRAULT arrive à Ducey et crée l’Usine Charmosyne dans l’ancienne Chapelle où débutera provisoirement la production. Le 23 Septembre 1964, l’Usine neuve ouvre ses portes à proximité, Rue du Bois, sur un terrain dépendant de la propriété de l’Ex Séminaire. Les ouvrières s’installent dans leurs nouveaux locaux spacieux et modernes.

Caserne des Pompiers

Dès l’acquisition du Séminaire par la Commune de Ducey les matériels d’incendie situés Rue du Midi furent transférés Rue du Couvent. D’importants travaux furent réalisés dans les locaux de l’ancienne ferme pour aboutir en 1986 à la construction d’un Centre secours moderne et fonctionnel.

L’annexe du Collège avec ses classes mobiles et son Internat

Pour la rentrée scolaire 1964-1965, le SIVOM construit des Classes mobiles provisoires. Un Internat sera mis en place également et fonctionnera jusqu’en 1987/1988.

Dans les locaux diverses associations sont hébergées, soit pour leurs activités soit pour diverses réunions

  • Cours Agricoles
  • Age d’Or
  • Centre d’Animation
  • Rail miniature
  • Etc.

2012 : Siège de la Communauté de Communes du Canton de Ducey

Actuellement, l’ensemble des bâtiments appartient à la Communauté de Communes du Canton de Ducey où elle utilise la Chapelle entièrement rénovée, comme salle de réunion. Elle met à disposition une grande partie des locaux à Musique Expérience, néanmoins d’autres associations utilisent des salles en accord avec la CCDD.

C’est le cas pour l’Histothèque Jean VITEL.

Publicités
Cet article, publié dans Ducey, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s