La Boulouze, tenue des registres d’état civil

Septembre 1792, laïcisation des registres d’état civil

Jusqu’alors réalisée par les prêtres des paroisses, la rédaction des actes de naissance, mariage et décès incombe désormais aux nouvelles municipalités.
Si les prêtres avaient reçu une formation leur donnant une certaine aisance avec l’écriture, il n’en est pas de même avec les nouveaux acteurs.
A la Boulouze, petite commune dépourvue d’école, il n’y a pas d’instituteur pour assurer le secrétariat de la mairie, et l’officier municipal fait souvent preuve d’une certaine liberté dans la tenue des registres.

Ayant certainement reçu, dans une petite école tenue par des sœurs ou des prêtres, un apprentissage de la lecture, plus propre à son métier de laboureur, que l’écriture, bien souvent la personne tenant les registres écrit comme elle parle.

La lecture de ceux de la Boulouze refléte cet enseignement prioritairement oral.

Difficilement accepté par l’Administration contrôlant les registres, cela a un avantage pour nous : nous les entendons parler.

Bo_page_ecriture

Quelques exemples extraits des registres de l’État Civil.

Tables annuelles récapitulant les actes

Bo_exemple_1_&_2 (FILEminimizer)

 Exemple de rédaction d’un acte de naissance : Guillaume HAREL, né le 8 mai 1853 :

Nesanse de harel guillaume Stanislase

L an mile huit ceant cinquante troies huite mai a dix heure du matin par devant nous jean Jouvin Maier offisier de l étar civile de la commune de la boulouze canton de Ducey departement de la manches Nous est comparu guillaume harel laboureur age de vingt huit ans domisilier dans la commune de la Boulouze aux vilage de la gilberdier lesquel Nous a presenté un anfaun du sexe Masequlin Né de lhui et de francoiese viel son épouxse ages de vingt neuf ans ne le jour diher sept de ce moies a cinq heur du souir aux quel ile a declaré voulouer lui donner les prenom de guillaume Stanislase lesdite declarations et présantation faiste en presanse de francoies duval la boureur de trante sept ans domisilier dans la commune de la Boulouze et Nicolas Jouenne laboureur age de quarante quatre ans domisilier dans la commune de la Boulouze les quels ont signé le presant acte de Nesanse apprer que lécture leur en étté faicte quatre mot raye Nule

signataires :

Bo_signatures_acte_nesanse_mord_les_doigts

L’Administration n’est pas sans réagir.

Lors de la vérification des registres, elle retourne ceux-ci avec annotations et critques :

Bo_Critique_encre_transcription (FILEminimizer)

Bo_Commune_de_la_Boulouze_critiques (FILEminimizer)

retranscription :

Commune de la Boulouze

le Maire est engagé à apporter tout
le soin possible à l’orthographe exacte
des noms des parties. Les erreurs de ce
genre obligent les personnes qui
délivrent les actes à des jugements, à
des actes de notoriété très coûteux.
Ainsi dans l’acte N° 2, le nom de la
future est écrit Rochfort sans e au lieu
de Rochefort, ainsi que celui de son
père.
Au N° 3, il fallait marquer les noms
et prénoms des père et mère du défunt
ainsi que leur âge et leur profession.
Le prénom de cet enfant s’écrit Clair et
non Cler
Au n°6. Le prénom s’écrit Isidore et
non Ysidor.
Cet acte n°6 n’est pas signé du témoin
Lanoë – M. le Maire devra faire signer

le témoin avant de classer le registre
dans ses archives
A la table on écrit Rocfort au lieu de
Rochefort
Je renvoie les deux registres pour
réparer les irrégularités marquées
d’une + – celle qui est relative au nom
propre devra être réparée par un renvoi
qui sera signé par tous ceux qui ont
signé l’acte.

Les registres me seront renvoyés le plus
tôt possible

 

Autre rappel à l’ordre émis en 1866 par le greffe du tribunal et concernant la tenue des registre d’état civil.

Bo_Texte du rappel administratif_1 (FILEminimizer)

« Commune de la Boulouze »

 » M. le maire est engagé à apporter tout le soin possible à l’orthographe exacte aux noms des parties. Les erreurs de ce genre obligent les personnes qui délivrent les actes à des jugements, à des actes de notoriétés très couteux.
Ainsi dans l’acte n°2, le nom de la future est écrit Rochfort sans e au lieu de Rochefort, ainsi que celui de son père.
Au n°3, il fallait indiquer les nom et prénoms des père et mère du défunt ainsi que leur âge et leur profession.
Le prénom de cet enfant s’écrit Clair et non Cler.

Bo_Texte du rappel administratif_2

Au n° 6 – Le prénom s’écrit Isidore et non Ysidor. Cet acte n°6 n’est pas signé du témoin

+ Lanoë — M. le maire devra faire signer ce témoin

Bo_Texte du rappel administratif_3 (FILEminimizer)

 avant de classer le registre dans les archives. 

+ A la table(1) du registre on écrit Rocfort au lieu de Rochefort Je renvoie les deux registres pour réparer les irrégularités marquées d’une + . celle qui est relative au nom propre devra être réparée par un renvoi qui sera signé par tous ceux qui ont signé l’acte.

Les registres me seront renvoyés le plus tôt possible. « 

1 ) : Table récapitulative annuelle des archives
Publicités
Cet article a été publié dans ⇒ Divers, Boulouze (La). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s