Accueil

Sommaire

Informations⇒ [1]
Le coin de l’entraide⇒ [2]
Le coin de l’ancien⇒ [3]
Le Re-Nouveau ⇒ [4]

[1]    Informations 

Publication

« La famille GUISCHARD, de Pontorson »

Olivier, adhérent actif de notre association,  nous fait part de la publication de son article  fouillé sur la famille Guischard.

Blason-Guischard-par-Damien-BREULS (Reduction)
Blason des Guischard

Ses recherches portent plus particulièrement sur :

  • les titres de noblesse de cette famille
  • sa généalogie
  • ses descendants
  • la branche de la Menardière

Pour consulter cette étude : La famille Gischard


[2]    ¿ Le coin de l’entraide ?

Cette photo, passée avec le temps, provient des familles Bourdeau – Bonnand de Ducey.

Les Bourdeau étaient maçons à Ducey vers 1900-1915, Mme Bonnand était chapelière au Pavement, à Poilley,  entre les deux guerres. Hélas, ce sont les seuls indices disponibles.

Pouvez-vous nous aider à mettre un nom sur cette famille ?


Ce petit groupe, immortalisé par le photographe Charles Patarin, se produisait à Ducey.

Si le photographe est identifié, qui sont les quatre autres personnages ?


Voici une photo de classe de 1948, Mme Baron était la maitresse.

Plusieurs noms sont déjà retrouvés. Saurez-vous la compléter ?



N’hésitez pas à nous contacter,

  • soit en laissant un commentaire en bas de page
  • soit en nous envoyant un courriel (rubrique « Nous écrire » en haut, à droite

Qui sont-ils ?

 Pour les identifier, cliquez ici


L’énigme ?!!  cliquez ici


[3]¿ Le coin de l’Ancien ?

Un nouveau souvenir laissé par le photographe C. Patarin !
Les personnages d’un char, lors d’une fête, certainement à Ducey.

Du_CPA_Patarin_fete_Ducey (Reduction)

Nous recherchons :

Le lieu de la fête, est-ce bien Ducey ?

Le quartier dont dépendait ce char

L’année de cette fête (entre 1930 et 1940 ?)

Les participants
Une réponse de Mme T.B. :
En partant de la droite, au premier rang, à la quatrième place, à partir de la petite fille à la coiffe, se trouve M. René Bourdeau, fils de René Constant et neveu de Mme Bonnand (Mme Bonnand tenait un magasin de chapeaux à  Ducey)

Merci beaucoup à notre correspondante.

etc…

Faibles indices :
⇒ un personnage, vers le centre de la photo, à longues moustaches, tient un coq dans ses bras.
⇒ il semble que la charrette soit toujours attelée au cheval, derrière le groupe.
⇒ Un entonnoir pour le cidre est accroché à la porte d’entrée de la grange, en haut, côté droit.

Contactez-nous par courriel (bandeau droite de cette page)


La laiterie de Ducey vers 1920

bat-pierre-reduction

[4]    Re – nouveau 

Saint-Quentin, le puits communal devant la mairie

Avant 1900, en temps de sécheresse, les puits s’épuisent, et les habitants de la bourgade n’ont pour s’approvisionner en eau, qu’une petite fontaine, aux Vallées, et pour les bestiaux le ruisseau du Moulin de la Coulonce.

Alphonse Lenoir, maire de Saint-Quentin, conscient de ces difficultés pour la population, fait creuser en 1900, à ses frais, un puits d’une profondeur de 56 pieds (19 mètres), et il y fait installer une pompe…

Eglise de Saint-Quentin : sous le signe du Rosaire

Le tableau du Rosaire de Saint-Quentin-sur-le-Homme (inscrit M.H.) représente la Donation du Rosaire à saint Dominique et à sainte Catherine et comporte quinze médaillons représentant des cènes de la vie du Christ et de la Vierge  …

Les Conscrits
L’Histothèque Jean-Vitel possède de nombreuses photos de conscrits du canton de Ducey. Des jeunes gens de la même classe d’âge se retrouvent dans le chef lieu de canton, convoqués  par le conseil de révision, qui doit décider s’ils sont aptes à être « bons au service militaire » ou « bons pour les filles ». Une photo immortalisait les jeunes hommes de la classe de l’année prenant la pose et quelques fois accompagnés du maire de la commune.

Saint-Quentin-sur-le-Homme, un nom de caractères
Qui n’a jamais été confronté aux cases manquantes des imprimés face aux 26 caractères de Saint-Quentin-sur-le-Homme ?
Il n’en a pas été toujours ainsi. Jusqu’en 1921, la commune s’est appelée tout simplement, Saint-Quentin.

Les Croix dans le paysage de Saint-Quentin

En 1932, dans sa « Monographie de Saint-Quentin », l’Abbé Cudeloup dénombre douze croix dans le paysage de la commune, dont deux disparues mais toujours dans les mémoires.
Elles sont encore là, quatre-vingt ans plus tard, perdues au bord d’une route, à la croisée de chemins, ou plus présentes dans le bourg.

La Halle aux merciers
On peut se demander pourquoi la rue principale de Ducey, bordée de commerces, s’élargit dans la partie basse. En fait, elle était occupée autrefois par une grande Halle nommée la Halle aux merciers, une des trois halles de la ville. …

Publicités